Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Des aliments dont la peau doit se méfier

Introduction

Il est bien connu que notre régime alimentaire a une influence directe sur la qualité et l’aspect de notre peau. Nous vient en tête l’adage qui dit que la beauté vient de l’intérieur. Pour afficher une jolie peau, il ne faut pas se contenter de démaquiller et d’hydrater son visage soir et matin. Il faut aussi faire attention à ce qu’on avale. Certains aliments causent des désagréments à la peau : vieillissement prématuré, air fatigué, éruptions, acné, démangeaisons, inflammations, allergies, rides. Alors, de quelle nourriture faut-il se méfier?

Le sucre

En raison de son effet sur les hormones et sur la production de sébum, l’excès de sucre peut affaiblir notre système immunitaire. Ce dernier est alors incapable de lutter contre les bactéries qui produisent des toxines dans la peau. Le sucre blanc raffiné augmente les niveaux d’insuline et cause des inflammations qui dégradent le collagène de la peau. Les sucres artificiels comme l’aspartame sont inflammatoires, et en consommer peut causer des éruptions d’acné.

Le sel

Le sel fait gonfler les tissus et il réduit l’élasticité de la peau. Comme le sucre, le sel perturbe également le taux d’insuline et conduit à l’inflammation de la peau. Un excès de sodium peut causer des yeux rouges, des ballonnements du visage, une peau sèche et des pores obstrués.

La viande de mauvaise qualité et la viande rouge

Dans la plupart des élevages industriels, les animaux sont nourris de stéroïdes, d’hormones de croissance et d’antibiotiques. Ces substances que nous consommons avec la viande peuvent provoquer dans notre organisme des déséquilibres hormonaux. Lorsqu’on cuisine la viande rouge à haute température, une réaction chimique se produit entre les matières grasses et les protéines, ce qui est susceptible de causer des rougissements de la peau, un teint terne et des rides.

Certains produits laitiers

Les animaux dans l’industrie alimentaire reçoivent des hormones qui leur permettent de fabriquer du lait tout au long de l’année, ce qui double leur production normale de lait. Ces hormones que nous ingurgitons risquent de produire une inflammation de la peau, de l’acné et d’autres problèmes de peau. – Rétroaction de Mélanie, agronome : « les vaches laitières ne reçoivent pas d’hormones pour prolonger/accroître la production de lait.  Par contre, aux USA, il est autorisé de donner de la somatropine (hormone de croissance) aux vaches laitières pour accroître leur production mais au Canada c’est interdit. » –

Les aliments gras et frits

Riches en oxydants, ils affectent négativement la circulation sanguine et les processus métaboliques au niveau de la peau. Les aliments préparés contiennent des substances chimiques (colorants artificiels, préservateurs et autres additifs chimiques) qui peuvent provoquer des allergies et d’autres problèmes cutanés. Lors de la cuisson, l’huile et la graisse libèrent des toxines et des radicaux libres, ce qui peut causer un vieillissement et des rides prématurés, mais aussi augmenter le risque d’éruptions cutanées.

Les additifs alimentaires artificiels

L’industrie alimentaire nous a rendus dépendants à plusieurs types de nourriture grâce à l’utilisation d’édulcorants, de colorants et d’arômes. Ce sont des produits chimiques qui peuvent causer des inflammations cutanées et des allergies.

La caféine

La caféine n’est pas seulement présente dans le café, mais aussi dans le thé, le chocolat chaud et certaines boissons stimulantes. L’excès de caféine augmente le taux de cortisol (hormone de stress) dans le corps ce qui peut entraîner un amincissement et un vieillissement prématuré de la peau, et des taches. La caféine peut aussi être responsable d’une peau fatiguée, sèche et déshydratée.

Les aliments non biologiques

Ils contiennent des hormones, des pesticides, des fongicides, des herbicides et autres produits chimiques dont plusieurs ont été identifiés comme des facteurs de risque pour une série de maladies et de problèmes de santé.

L’alcool

L’alcool dessèche la peau, l’irrite et la rougit à cause de la dilatation des vaisseaux sanguins (vasodilatation). L’alcool est un diurétique qui vole au corps la plupart de ses fluides importants. En plus de vous rendre malade, l’abus d’alcool peut mener à des signes de vieillesse prématurée.

Les crustacés

Les aliments riches en iode, comme les crustacés (et même les épinards) sont connus pour causer des poussées d’acné en raison d’inflammations.

Les céréales contenant trop de gluten

Ces céréales se digèrent rapidement et sont vite converties en glucose dans le sang ce qui provoque plusieurs activités hormonales responsables de l’acné. En même temps, les molécules de sucre s’attachent facilement au collagène ce qui réduit sa disponibilité et entraîne une perte d’élasticité et un vieillissement prématuré de la peau.

Certains produits céréaliers raffinés

Pain de mie, pâtes, riz ou gâteaux, lors de la consommation de ces produits, votre corps va subir un apport soudain de glucose. Pour gérer cela, votre pancréas va créer une quantité impressionnante d’insuline qui va entraîner une plus forte sécrétion de sébum. Tout cela favorise l’acné et les pores bouchés.

Les huiles végétales

Les huiles de sésame, de tournesol et de canola provoquent des inflammations hormonales qui peuvent causer l’acné.

Les charcuteries

Les substances chimiques employées pour leur préparation peuvent provoquer des inflammations. Ces substances agissent également sur le collagène de la peau et accélèrent la formation de rides sur votre visage.

L’impact négatif de certains aliments sur la santé de notre peau mérite qu’on s’interroge. À défaut d’avoir des preuves scientifiques en main, je vous suggère de rester à l’écoute de votre corps. Eh oui, il nous parle!

Carole Senécal, bioesthéticienne



Dans la même catégorie

Conception Web Lotus Marketing | TOUS DROITS RÉSERVÉS @ 2022 CLINIQUE DERMESSENCE